dimanche 27 juillet 2014

14e rassemblement des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : une université populaire dans le bocage

Communiqué des coordinateurs

Article mis en ligne le samedi 12 juillet 2014 

Alors que le projet d’aéroport s’embourbe dans les recours juridiques, et que les thèses de ses promoteurs sont démontées les unes après les autres, le 14ème rassemblement estival à Notre-Dame-des-Landes a montré, s’il en était besoin, que la motivation des opposants est toujours aussi forte. Malgré les conditions météo plus que défavorables - pluie, boue et froid en soirée – les militants ont déferlé par milliers sur les terres de la ferme de Bellevue.

Côté militant, la cinquantaine de forums-débats, les deux tables-rondes et le meeting politique ont fait salle plus que comble. Les participants ont unanimement loué la qualité et la diversité des thèmes, des échanges et des intervenants, transformant le rassemblement militant en une véritable université populaire. Des sujets aussi divers que aménagement du territoire, souveraineté alimentaire, enjeux climatiques, traité transatlantique, criminalisation des luttes… y ont été abordés.

L’invité d’honneur – la lutte contre la ferme-usine des « 1000 vaches », avec l’association Novissen [3] – ressort galvanisée de sa visite. Rendez-vous est pris pour le procès du 28 octobre à Amiens, en soutien à cette lutte essentielle pour le devenir du monde agricole. Les militants de Notre-Dame-des-Landes seront présents nombreux sur place ce jour-là. Un déplacement collectif s’organise.

L’opération « Convergences », avec ses 15 caravanes et ses 70 rassemblements partout en France, grâce au support des comités de soutien locaux, a renforcé les liens et la solidarité entre les différents mouvements d’opposition aux nombreux GPII (Grands Projets Inutiles Imposés) ici et ailleurs en Europe (Roumanie avec une délégation de Rosia Montana, Grande Bretagne, Belgique, Suisse…).

Côté musical, une programmation exceptionnelle était assurée par des artistes engagés et bénévoles, devant un auditoire enthousiaste. De Féloche à Sanseverino, en passant par les Têtes Raides et Miossec sans oublier les soutiens de la première heure comme les Génisses dans l’Maïs, Bred’Irie ou Hamon Martin Quintet, tous ont fait oublier la pluie du samedi et la gadoue du dimanche.

Coté « Occupation du ciel », la pluie n’a fait que différer d’une soirée l’envol des ballons pirates, et une salamandre de feu de 35 m de haut a pu s’élever dans le ciel nocturne, rappelant que le ciel, comme la terre, restera libre à Notre-Dame-des-Landes.

Merci à tous les participants, les mille bénévoles, les artistes et techniciens (intermittents en lutte) qui ont fait de ce weekend un autre grand moment de l’histoire de Notre-Dame-des-Landes.

Nous allons continuer à travailler sur le fond les dossiers techniques et à informer la population des incohérences du projet. Les derniers travaux des architectes [4] confirment que Nantes-Atlantique peut être optimisé à un coût raisonnable. Un nouvel aéroport, à Notre Dame des Landes, n’a pas de justification.

Aujourd’hui encore, 7 juillet, alors que le site du rassemblement est en cours de démontage, la répression s’abat lourdement sur des militants au tribunal de Nantes : encore de la prison ferme. La criminalisation des luttes ne viendra pas à bout de la détermination des opposants.

A 18 mois de la Conférence Paris Climat 2015, il est urgent que le gouvernement mette en cohérence ses déclarations et ses actes et prononce enfin l’abrogation de la déclaration d’utilité publique qui signifiera l’abandon définitif du projet d’aéroport. L’abandon, c’est maintenant.

Les coordinateurs du rassemblement 

Notre-Dame-des-Landes 2014 Album photo du rassemblement : https://picasaweb.google.com/ACIPA.NDDL/2014070506_NotreDamedesLandes2014#
Accès à la revue de presse de l’évènement :
 http://www.scoop.it/t/acipa/?tag=NDL2014 
Un article de Médiapart :
http://blogs.mediapart.fr/blog/jade-lindgaard/070714/notre-dame-des-landes-quelle-convergence-pour-le-climat 
Et un commentaire : « Source d’énergie : Le rassemblement à Notre Dame des Landes en est une. Deux jours sur cette terre fécondée par la pluie. Nous voilà debouts. Les luttes convergent. Un fleuve se crée à ces confluences. L’écologie rejoint le social comme deux branches d’Amazone. Non, ce n’est pas le lieu d’une alliance de conjoncture de "cultures politiques si différentes". C’est un lieu d’invention du nouveau. C’est un lieu de recherche, d’élaboration qui, s’il est aussi "contre le système qui produit le dérèglement climatique", est d’abord un lieu où, concrètement se redessine le chemin d’une planète retrouvant ses origines et son devenir, son humanité. »

 - Les convergences sur TVVendée à 2mn 40 :
 http://www.tvvendee.fr/le-journal/edition-du-jeudi-03-juillet-2014_02072014?cid=35188&page=3

[1NOs VIllages Se Soucient de leur ENvironnement : http://novissen.com
[2Des architectes : "Réaménager Nantes Atlantique coûterait deux fois moins cher que de construire un nouvel aéroport" 24 juin 2014 http://www.acipa-ndl.fr/actualites/communiques-de-presse/item/429-etude-architectes
[3NOs VIllages Se Soucient de leur ENvironnement : http://novissen.com
[4Des architectes : "Réaménager Nantes Atlantique coûterait deux fois moins cher que de construire un nouvel aéroport" 24 juin 2014 http://www.acipa-ndl.fr/actualites/communiques-de-presse/item/429-etude-architectes

Source: millebabords.org